Mise en concurrence des lignes de trains d’équilibre du territoire Nantes – Bordeaux et Nantes – Lyon

Le Lundi 27 juillet 2020
Communication du cahier des charges aux candidats retenus

L’Etat franchit une nouvelle étape dans l’ouverture à la concurrence des trains de voyageurs prévue par le nouveau pacte ferroviaire pour améliorer le service public. Depuis son adoption par le Parlement, le Gouvernement est activement engagé dans la mise en œuvre de la réforme, avec l’objectif qu’elle bénéficie au plus vite aux voyageurs.

Ainsi l’État, en tant qu’autorité organisatrice des lignes Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux, vient de communiquer aux opérateurs dont la candidature a été retenue le cahier des charges détaillant ses attentes pour le service ferroviaire de chacune de ces lignes. Il prévoit notamment une amélioration sensible du service ferroviaire de chacune de ces lignes, avec 4 allers-retours quotidiens entre Nantes et Bordeaux (au lieu de 3 allers-retours aujourd’hui) et 3 allers-retours quotidiens entre Nantes et Lyon, (contre 2 allers-retours aujourd’hui), conformément à la concertation menée avec les collectivités et les associations concernées.

Les opérateurs sélectionnés pourront faire valoir leurs atouts et leurs propositions sur la base de ce cahier des charges. Le démarrage de l’exploitation par le nouveau titulaire du contrat est prévu dans le courant de l’année 2022.